Retour

Dans une épaisse forêt



Dans une épaisse forêt

© Juillet 2002 Sylvie Méret


Dans une épaisse forêt où des arbres curieux étaient si hauts, si enchevêtrés que la lumière avait du mal à filtrer au travers de feuillages abondants, un voyageur cheminait à pas lents. Il portait un sac assez lourd, ayant emporté avec lui toutes sortes de choses et parmi elles : toutes ses cartes, sa boussole, de la nourriture pour satisfaire tous ses besoins et quelques crayons de couleur pour dessiner dans les airs.

Après trois jours de marche laborieuse et difficile, au cours desquels le voyageur avait si souvent demandé des précisions sur son chemin, il aborda une contrée inconnue de lui. Là, curieusement, la lumière était généreuse, la nature était offrande et étalait de grands espaces bordés de quelques arbres et partout des fleurs aux couleurs d’arc en ciel s’épanouissaient.

Devant tant de beauté et de sérénité, le voyageur surpris trouva l’endroit enchanteur et posa son sac au pied d’un arbre magnifique. D’ailleurs à y regarder de près, cet arbre était un hêtre majestueux et royal. Le voyageur éreinté finit par s’incliner et s’adossa à l’hêtre bienveillant qui l’accueillit en lui. Quelques instants plus tard, pleinement abandonné à l’hêtre, le voyageur s’endormit profondément.

Il ne sut combien de temps il dormit mais à son réveil, il fut surpris de voir que la lumière éclatante était toujours là, les fleurs d’arc en ciel plus belles encore ... il respira profondément des parfums inconnus qui le remplirent de joie.

Adossé à l’arbre royal, pour la première fois depuis bien longtemps, il ressentit la douceur et la vivance du bien-être.