Retour

La découverte de l'Amérique :1492



La découverte de l’Amérique : 1492
©2007 Philippe Pellaton

Frédéric Collomb découvre l’Amérique, en pensant avoir trouvé les Indes.

Après un débarquement triomphal et un accueil chaleureux, les premiers problèmes survinrent.

Les indigènes ont des pratiques et des coutumes qui ne s’associe guère aux habitudes des soldats de Collomb.

Petit à petit, plusieurs maux frappent les indigènes tout comme les « Conquistadors ».

A force de se côtoyer, l’identité des uns et des autres commence à se confondre, certains indiens se mettent à parler Espagnol, et certains Espagnols ne veulent plus porter l’uniforme.

Des heurts éclatent çà et là, et le paroxysme est atteint lorsque Frédéric Collomb, qui commence à se sentir oppressé et contracte les maladies des indigènes, voulant rentrer en Espagne avec ses hommes, constate que plusieurs de ces hommes se sont attachés à ce nouveau territoire et à cette nouvelle vie.

Les palabres et les promesse de récompense n’y changent rien, le mal est fait.

Ce n’est qu’avec un contingent réduit que le retour doit s’effectuer, mais, comble de malheur, lorsqu’ils arrivent vers leur navire, ils sont obligés de constater que celui – ci a été mis à sac par les Indiens.

Ils leur faudra de long mois pour le reconstruire, avant de pouvoir repartir chez eux.

Il comprendra, lors de ce douloureux périple, qu’avant de se lancer corps et âme à la conquête de nouveaux territoires, il faut d’abord assurer ses arrières, en ne débarquant qu’avec une petite chaloupe et en laissant le navire en sécurité.

Le voyage du retour se fait péniblement, et c’est avec un arrière goût d’échec que se solde cette aventure.

L’apprentissage de cette découverte lui donnera par la suite une dimension supérieure, et une vision « de l’autre » plus saine.

*******************************