Retour

La petite abeille qui savait apprendre à s'écouter



La petite abeille qui savait apprendre à s'écouter

© 2000 Sylvie Denkinger

Il était une fois, en bordure d'un magnifique champs fleuri, une ruche. Dans cette ruche habite une petite abeille. La reine lui demande un jour d'aller chercher pour elle le pollen le plus sucré du champ. La petite abeille aime beaucoup faire plaisir aux autres et se réjouit que la reine lui ait demandé ce service. Mais elle ne connaît pas cette fleur …

Elle décide d'aller demander au bourdon qui lui dit :
 - Pour avoir le pollen le plus sucré, il faut que tu trouves la fleur bleue qui sent la rosée du matin !
La guêpe qui passait par là intervient alors et dit :
- Mais non voyons ! Tous le monde sait bien que le pollen le plus sucré se trouve dans la
   fleur rouge qui a une odeur de soleil en plein midi !!
Et le bourdon et la guêpe commencèrent à se disputer. L'abeille s'en alla discrètement et tout en cherchant des yeux les fleurs bleues et rouges, elle se demande quelle fleur est la bonne …

Elle vole un peu en rond, quand soudain un orage éclate ! La petite abeille va se réfugier sous un arbre et attend que l'orage passe. Mais au moment où la pluie cesse, et qu'elle est prête à s'envoler, elle remarque que toutes les fleurs se sont refermées. Comment faire pour les reconnaître ? Elle essaie alors de trouver quelques odeurs familières, mais vous savez bien comment c'est après un orage !! Cette odeur de terre mouillée, de fleurs, d'herbe qui vous montent dans les narines, et tant d'autres odeurs encore…. Tout est embrouillé !!

Notre petite abeille est toute désemparée. Quand elle entend une voix tout près d'elle qui dit :
- Que se passe-t-il petite abeille ?
Juste à côté d'elle, il y avait une magnifique libellule avec cette couleur bleue lumineuse et des ailes si fines et transparentes…

La petite abeille lui explique alors qu'elle ne sait plus où elle peut trouver le pollen le plus sucré pour la reine, qui en a besoin pour faire un miel exquis, vous savez, ni trop coulant ni trop dur, doré à souhait; un miel qui laisse dans la bouche un goût ni trop sucré, ni trop amer…

La libellule dit alors :
- Mais enfin, tout le monde sait bien que les abeilles n'en font qu'à leur tête !!
Et elle s'envola.

Agacée par la remarque de la libellule, notre abeille s'envola. Tout en battant des ailes, elle sentit soudain quelque chose de nouveau, une odeur si agréable, si calme, si belle … si attirante ! En même temps, elle entendit la voix de la libellule qui disait "…les abeilles n'en font qu'à leur tête …" Et bien, se dit l'abeille, puisque c'est ainsi, si j'ai envie d'y aller, j'y vais !! Et subitement, elle bifurque et se met à chercher d'où vient cette odeur délicieuse.

Quand enfin elle la localise, elle se retrouve devant une magnifique fleur de souci. L'abeille lui dit :
- Gentille fleur, s'il te plait, ouvre-toi et laisse moi prendre un peu de ton pollen.

La fleur lui répondit :
- Tu peux prendre mon pollen, mais sais-tu que j'ai de grandes vertus ? Si tu viens tôt le matin prends un peu de mes feuilles, tu peux en faire une pommade apaisante qui permet de ressentir le bien-être.

L'histoire ne dit pas si l'abeille a utilisé les vertus de cette fleur, mais je l'ai vue dernièrement. Oh, je l'ai tout de suite reconnue, vous savez, elle avait une couleur jaune si belle et si lumineuse …